Manuel des pratiques viticoles contre les maladies du bois

25,00 EUR
Ajouter au Panier
Manuel des pratiques viticoles contre les maladies du bois

Remise à jour du «Guide pratique de la taille Guyot»

Les maladies du bois restent la préoccupation technique majeure de la viticulture. Leur coût est tel qu'elles risquent d'entraîner la disparition d'une partie du vignoble.

L'arrêt des traitements à l'arsénite de soude à partir de 2001 ne semble pas la seule cause de l'augmentation de la mortalité observée pour de nombreux cépages et dans la plupart des régions. En effet, ceux qui n'utilisaient pas ce produit constatent également une recrudescence de ces maladies. D'autres facteurs favorisants interviennent probablement.

Les chercheurs poursuivent leurs travaux et les viticulteurs sont dans l'attente de solutions efficaces. Des voies nouvelles sont ouvertes. Par exemple, les résultats des équipes de l'institut Supérieur de la Vigne et du Vin à Bordeaux et de l'Agroscope à Changins laissent entrevoir des perspectives innovantes par rapport aux théories les plus communément admises jusqu'à maintenant. Leurs études s'intéressent notamment aux facteurs génétiques et physiologiques de sensibilité de la vigne.

Cette approche va dans le sens de l'hypothèse que nous avons émise voilà quelques années selon laquelle les champignons ne sont pas la cause première d'apparition de bois mort et donc des maladies du bois. Ce sont souvent des erreurs dans les pratiques viticoles et en particulier dans la taille qui initient le cycle de destruction du bois dans les ceps, phénomène qui est ensuite amplifié par les champignons. Les aspects théoriques et pratiques ont été décrits dans le « Guide pratique de la taille Guyot» publié en 2008.

Depuis, François DAL et ses collègues ont approfondi leur recherche et enrichi leur expérience Dans ce « Manuel des pratiques viticoles contre les maladies du bois », ils reprennent et précisent le « Guide pratique de la taille Guyot ». Ils le complètent en abordant les autres systèmes de taille et en développant la partie sur l'ébourgeonnage De plus, dans des chapitres entièrement nouveaux, ils soulèvent la question de la qualité des greffés-soudés puis proposent des moyens concrets de sauvegarde et de restauration des ceps malades.

Bertrand DAULNY Directeur de SICAVAC